December 2018

Prélèvement à la source : quel taux choisir ?

Prélèvement à la source : quel taux choisir ?

Vous pouvez choisir le type de taux de prélèvement à la source qui sera appliqué à vos revenus. Personnalisé (foyer ou individuel) ou neutre : chacun a ses avantages mais aussi ses inconvénients.

Si vous faites partie des quelques 16 millions de foyers fiscaux qui s'acquittent de l'impôt sur le revenu (sur environ 38 millions de contribuables au total en 2017, selon la Direction Générale des Finances Publiques), vous vous demandez peut-être quel est le « meilleur » taux de prélèvement à la source pour vous ?

Est-ce celui indiqué sur l'avis d'imposition qui vous est parvenu cet été et qui vaut pour toutes les personnes de votre foyer fiscal ou un autre taux que vous pouvez choisir à tout moment ? Autrement dit, faut-il choisir le taux personnalisé unique (taux foyer) déterminé par l'administration fiscale d'après vos revenus 2017 ou opter pour un taux non personnalisé (taux neutre) ? Si vous êtes en couple, faut-il choisir un taux individualisé en fonction des revenus de chacun ?

La réponse dépend de votre situation familiale, des revenus de votre foyer fiscal, de la façon dont vous les gérez et de l'importance que vous attachez à une certaine discrétion fiscale…
 

  • Salarié célibataire, sans personne à charge

Si vous percevez en plus de votre salaire, des revenus immobiliers ou financiers, ou des salaires d'appoint par exemple, vous pouvez choisir le taux neutre pour plus de confidentialité vis-à-vis de votre employeur. Si ce taux neutre est supérieur à votre taux personnalisé, le trop-perçu vous sera remboursé au cours du 3ème trimestre 2019, mais s'il est moins élevé, vous devrez verser la différence à l'administration fiscale !
 

  • Couple de salariés, avec ou sans personne à charge

Si vos salaires sont pratiquement similaires et si vous avez l'habitude de tout partager, le taux personnalisé unique est la meilleure option. C'est d'ailleurs celui-ci qui s'applique par défaut, suite à votre déclaration de revenus, en l'absence de démarches de votre part pour le changer. Si en revanche l'écart entre vos deux salaires est important, le taux individualisé permet à chacun de payer l'impôt à hauteur de ce qu'il gagne. Vous pouvez également opter pour le taux neutre (voir ci-avant).
 

  • Couple de retraités

Le rôle de collecteur étant assuré ici par les caisses de retraite et non par un employeur public ou privé, le taux neutre ne se justifie pas. Si vous gérez tout en commun, inutile de remplacer le taux unique de votre foyer par deux taux distincts individualisés. Si tel n'est pas le cas en revanche, et s'il existe de grands écarts de pensions, la perspective des taux individualisés est à étudier.
 

  • Professionnel libéral, commerçant, artisan ou micro-entrepreneur

En 2019, l'impôt sur vos revenus sera payé sous forme d'un acompte mensuel (sur option à exercer d'ici la fin 2018, vous pouvez choisir les acomptes trimestriels). Cet acompte sera actualisé en septembre 2019, après traitement de votre déclaration de revenus 2018. Si vos bénéfices évoluent de façon importante à la hausse comme à la baisse ou si votre situation familiale change, vous pourrez demander à en modifier ou à en suspendre le montant.
 

Dans tous les cas, votre taux de prélèvement personnalisé reste calculé en fonction de vos revenus de l'année N-2 (ceux de 2017) pour la période de janvier à août 2019, puis en fonction de vos revenus 2018 (que vous déclarerez au printemps 2019) pour les mois de septembre 2019 à août 2020.

Néanmoins, si votre situation de famille évolue, ou vos revenus augmentent ou baissent vous pouvez, sous certaines conditions, faire actualiser votre taux en cours d'année.